Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Compétition courts-métrages

 

Date : Vendredi 18 novembre à 9h30

Thème : Festival du Cinéma européen en Essonne

Film : Programme de Courts-métrages

Intervenant(s) : Rencontre avec la réalisatrice du film COURIR, Maud Alpi.

Compte-rendu :

Le film a été tourné à l'automne 2010 à Dreux avec des acteurs dont c'était la première expérience cinématographique.

Comment est né ce projet ?

« J'avais l'image de 2 personnes qui courent, qui était pour moi une image emblématique de la vie occidentale. Beaucoup de choses (colère, chagrin...) peuvent passer dans la course ».

Comment finance t on un court-métrage ?

« Ce film est mon troisième film. Grande collaboration artistique avec mon producteur. Lorsque le film semble lisible par d'autres, le producteur se charge de l'envoyer aux télévisions, au CNC ...

Le budget de ce film représente un peu plus de 100 000 euros. C'est un gros budget et cela parce que l'on paie tout le monde ! Ce film a été tourné en 12 jours avec pas mal de machineries, pour faire les travelling par exemple. Il a été tourné en 35 mm par choix artistique pour un meilleur rendu sur les visages. C'est sans doute le premier et le dernier film que je tourne en 35 mm ! »

Thématique commune dans les 3 films de Maud Alpi : Il s'agit de gens très différents qui se croisent et essaient d'échanger quelque chose.

Quel temps s'écoule entre l'idée de départ du film et le produit fini ?

« Ça s'étale sur une longue période. Ça a duré 1 an et demi en tout mais ce n'est pas 1 an et demi de travail car il y a pas mal d'attente, avec le dépôt des dossiers... Les aides sont parfois difficiles à obtenir ».

Dans le film, il y a peu d'éléments sur les personnages :

- choix économique de ne pas multiplier les lieux de tournage

- choix artistique pour aller à l'essentiel

Les gens qui courent sont partout, à la ville, à la campagne, dans tous les milieux. La course est finalement un thème banal. C'est un moment où les gens font le point sur leur vie.

Combien rapporte un film comme celui-ci ?

« Je suis auteure réalisatrice donc salariée en tant que réalisatrice et pour cela je gagne 1500 euros + les droits d'auteur. En fait, on gagne de l'argent quasi uniquement s'il y a une diffusion télé. On est payé 150 euros/minute pour la diffusion télé. Ce film a été préacheté par France 3. On peut aussi parfois avoir des prix dans les festivals. Sinon, on ne gagne rien ! »