Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Papa est en voyage d'affaire

 

Date : Vendredi 10 février à 20h

Thème : Ciné ville : Sarajevo

Film : PAPA EST EN VOYAGE D'AFFAIRES d'Emir Kusturica

Intervenant(s) : le chanteur et musicien ToMiSlaV et Franck Senaud de l'association Préfigurations.com

Divers : Rencontre musicale tonique avec ToMiSlaV, chanteur folk blues autour d'un apéro soupe croate suivie de la présentation du film d'Emir Kusturica.

Compte-rendu :

Sarajevo                                                                                                                                                                                        

Sarajevo (prononcer Sarayévo ; en serbe cyrillique, Сарајево ; anciennement Bosna-Seraï) est la capitale et la plus grande ville de Bosnie-Herzégovine. Avant la guerre, le dernier recensement de 1991 évaluait la population à 429 672 habitants et de nos jours, la population de Sarajevo est estimée à environ 700 000 Sarajéviens.

La ville est considérée comme l'une des plus importantes villes des Balkans et son histoire est particulièrement riche depuis sa création par les Ottomans en 1461. La ville a été le théâtre de l'assassinat par Gavrilo Princip de l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche, qui marqua le début de la Première Guerre mondiale. Plus récemment, elle accueillit les Jeux olympiques d'hiver de 1984 et fut assiégée durant la guerre de Bosnie-Herzégovine dans les années 1990. Dans la ville, la guerre n'a laissé quasiment aucune trace visible - n'étaient les marques des obus dans les chaussées, précieusement conservées. Mais elle reste omniprésente dans les conversations. Entre 1992 et 1995, la capitale de Bosnie-Herzégovine a subi un siège de plus de mille jours qui a fait près de 10 000 morts. Seize ans après le retour de la paix, Sarajevo, économiquement sinistrée, politiquement divisée, vit dans la précarité d'un interminable après-guerre. Pourtant jamais elle n'a accueilli autant de touristes qu'en 2011. Sarajevo fait partie du canton de Sarajevo, un des dix Cantons de Bosnie-Herzégovine, et la rivière Miljacka traverse la ville.
Sarajevo était peuplée de 3 communautés : serbe, croate, musulmane.
Ces 3 communautés vivaient très bien ensemble, se mélangeaient.
Sarajevo est vraiment LA ville yougoslave.
 
Emir Kusturica                                                                                                                                                                             

Kusturica a grandi dans ce mélange et regrette l'ancienne Yougoslavie et sa douceur de vivre.
La vie était plus simple bien qu'il n'y ait pas la liberté d'expression.
Kusturica était musicien (bassiste) dans sa jeunesse, il faisait partie d'un groupe de rock yougoslave assez populaire dans les années 80. Le groupe s'est séparé pendant la guerre et chaque membre a retrouvé sa communauté. Se sont ensuite reformés 2 groupes distincts, l'un nommé « Interdit de fumer » (Zabranjeno pušenje) l'autre « The No Smoking Orchestra » qui lui, a très bien marché et tourné internationalement.
La musique est très présente dans les films de Kusturica, tout comme le thème de la famille. Il y a un coté très authentique dans ses films.
 
Papa est en voyage d'affaires                                                                                                                                                            

Film autour de la mère.
Histoire plutôt triste mais ce n'est jamais pleurnichard ou pathétique.
Beaucoup de plans en plongé, sorte de « réalisme magique » cf. Arizona Dream. Plans plutôt poétiques.
Sarajevo est une ville entourée de colline, Kusturica adopte d'une certaine manière « le point de vue de l'ange ». Grande influence du cinéma italien.
Structure du film particulière, séquences autonomes construite séparément. On passe du tout au rien, on ne sait jamais vraiment ce qui va se passer d'une séquence à l'autre.

www.tomislav.fr