Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Call Me By Your Name

Été 1983. Elio Perlman, 17 ans, passe ses vacances dans la villa du XVIIe siècle que possède sa famille en Italie, à jouer de la musique classique, à lire et à flirter avec son amie Marzia. Sa sophistication et ses talents intellectuels font d’Elio un jeune homme mûr pour son âge, mais il conserve aussi une certaine innocence, en particulier pour ce qui touche à l’amour. Un jour, Oliver, un séduisant Américain qui prépare son doctorat, vient travailler auprès du père d’Elio. Elio et Oliver vont bientôt découvrir l’éveil du désir, au cours d’un été ensoleillé dans la campagne italienne qui changera leur vie à jamais.
De Luca Guadagnino, avec Armie Hammer, Timothée Chalamet, Michael Stuhlbarg…
France, USA, Italie – Drame – 2h11 – 2018 – VOSTF
Après avoir réalisé les remarqués « Amore » et « A Bigger Splash », l’italien Lucas Guadagnino clôt avec ce nouveau film une trilogie consacrée au surgissement et à la révélation du désir.
Adapté du roman d’André Acima, cette transposition américaine d’un scénario de James Ivory livre le récit (non consensuel et politiquement incorrect de nos jours) d’une passion amoureuse entre un adolescent et un jeune adulte (et leurs relations élève-maître). L’histoire prend les accents d’un roman d’apprentissage teinté d’éducation sentimentale, cultivant avec subtilité l’ambiguïté des sentiments et du désir naissant. Timothée Chalamet, le jeune premier également à l’affiche de « Lady Bird », incarne avec innocence, insouciance et ferveur cette figure de la jeunesse découvrant les premiers émois amoureux et sensuels. Le film explore avec une infinie douceur et une profondeur enivrante cette romance d’une mélancolie déchirante qui s’épanouit dans la torpeur de l’été italien et capte avec subtilité les méandres de cette passion, tout en cultivant le sens du mélodrame pour en saisir toute la beauté.
Coup de cœur pour ce film solaire, magnétique et lyrique, magnifique odyssée du désir aux accents de film d’apprentissage.