Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Les Proies

En pleine guerre de Sécession, dans le Sud profond, les pensionnaires d'un internat de jeunes filles recueillent un soldat blessé du camp adverse. Alors qu'elles lui offrent refuge et pansent ses plaies, l'atmosphère se charge de tensions sexuelles et de dangereuses rivalités éclatent. Jusqu'à ce que des événements inattendus ne fassent voler en éclats interdits et tabous.
De Sofia Coppola avec Colin Farrell, Nicole Kidman…
USA – Thriller – 1h33 – 2017 – VOSTFR
Prix de la mise en scène, Festival de Cannes 2017
Le nouveau film de Sofia Coppola, aux accents de rêverie ethérée, propose une relecture du roman de Thomas Cullinan, déjà porté à l'écran en 1971 par Don Siegel avec Clint Eastwood.
Comme dans la plupart des films précédents de la réalisatrice, il s’agit d’explorer une communauté féminine dans un univers clos à l’abri des troubles du monde, avec ses rituels, son confort et ses contraintes de cage dorée (Versailles dans « Marie Antoinette », Château Marmont dans « Somewhere », les quartiers chics de Los Angeles dans « The Bling Ring » et bien sûr le pavillon de « Virgin Suicides »). Ici, la réalisatrice dépeint l’ambiance anxiogène d’un manoir isolé et abandonné de la plupart de ses occupantes alors que la guerre civile fait rage. L’homme que ses pensionnaires vont héberger, à la fois ennemi et otage, dangereux et désarmé, va éveiller leur sensualité et leur désir. Un désir qu’il va manipuler pour s’assurer leur protection, au risque d’exacerber les rivalités. Mais Colin Farrell ne sert finalement qu’à dérouler les portraits de sept belles du Sud et autant de jeux d’actrices (Nicole Kidman, Kirsten Dunst, Elle Fanning…), filmées avec amour par Sofia Coppola.
Une oeuvre intrigante et subtile, tout en atmosphère et menace.