Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Barbara

Une actrice va jouer Barbara, le tournage va commencer bientôt. Elle travaille son personnage, la voix, les chansons, les partitions, les gestes, le tricot, les scènes à apprendre, ça va, ça avance, ça grandit, ça l'envahit même. Le réalisateur aussi travaille, par ses rencontres, par les archives, la musique, il se laisse submerger, envahir comme elle, par elle.
De Mathieu Amalric avec Jeanne Balibar, Mathieu Amalric…
France – Drame – 1h37 – 2017 – Prix de la Poésie du cinéma, Festival de Cannes 2017
Cette vertigineuse mise en abîme, jeu de miroirs et déclaration d’amour de Mathieu Amalric (devant et derrière la caméra) réussit brillamment à s’émanciper du classique Biopic en s’ingéniant avec malice et intelligence à brouiller les frontières entre fiction et réalité.
Amalric signe plutôt un film qui relève de la fascination et de l’admiration, utilisant tout le langage cinématographique pour servir son projet. Il mêle ainsi, parfois de manière imperceptible, des images d’archives à ses images reconstituées, offre à son ancienne compagne à la vie, Jeanne Ballibar, le magnifique rôle de la chanteuse, et la ressemblance entre la comédienne et l’artiste participe encore de cette confusion. De même, il s’invente un double fictif avec Yves Zand.
Avec l’élégance et l’intelligence qu’on lui connaît, Amalric semble démontrer et dépasser la difficulté pour un cinéaste de réaliser un Biopic, préférant nous soumettre sa réflexion sur ce que signifie la réalisation d’un film sur une idole et sur la place du réalisateur et de l’actrice dans cette entreprise périlleuse de reconstruction d’une vie à l’écran. Rythmé par certaines des plus belles chansons de Barbara et traversé de grâce et de poésie, le film esquisse aussi un portrait impressionniste de la chanteuse, aussi fascinante qu’insaisissable, recomposant par petites touches, délibérément lacunaires, le magnifique souvenir de sa légende.
Un grand film d’amour, lyrique, musical, tragique et romanesque qui accomplit le beau miracle de faire revivre à l’écran la chanteuse Barbara.