Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Djam

Djam, une jeune femme grecque, est envoyée à Istanbul par son oncle Kakourgos, un ancien marin passionné de Rébétiko, pour trouver la pièce rare qui réparera leur bateau. Elle y rencontre Avril, une française de dix-neuf ans, seule et sans argent, venue en Turquie pour être bénévole auprès des réfugiés. Djam, généreuse, insolente, imprévisible et libre la prend alors sous son aile sur le chemin vers Mytilène. Un voyage fait de rencontres, de musique, de partage et d’espoir.
De Tony Gatlif, avec Daphne Patakia, Simon Abkarian…
France, Grèce, Turquie – Drame – 1h37 – 2017
Djam est une héroïne telle que Tony Gatlif les aime : déterminée, belle, culottée et qui danse comme une irrésistible Salomé et vous projette ses chants pleins de fougue en plein coeur. Le réalisateur nous livre une fois encore une oeuvre endiablée aux allures
de conte, jalonnée de danses et de chants irrésistibles. Il nous fait découvrir une musique traditionnelle grecque, le rébétiko, à la fois rythmée et envoûtante qui traduit l’injustice et la pauvreté, comme le flamenco et la misère gitane. Expression de la grande précarité qui frappe la Grèce, c’est la musique des marginaux, des bas-fonds, des prisons, des prostituées et des rebelles, qui ressurgit aujourd’hui chez les jeunes Grecs et Turcs.
Un voyage fait de rencontres, de musique, de partage et d’espoir.