Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Le Rire de ma mère

Adrien, timide, n’a pas la vie facile. Bousculé depuis que ses parents sont séparés, il partage son temps entre son père et sa mère. Un jour, il prend conscience d’une douloureuse vérité qui va tout changer, non seulement pour lui, mais également pour toute sa famille. Le jeune garçon se met à jouer dans une pièce de théâtre pour se rapprocher d’une jeune fille dont il est tombé amoureux. Dans cette période difficile, il veut comprendre ce que signifie le fait d’être courageux.
De Colombe Savignac, Pascal Ralite, avec Suzanne Clément, Pascal Demolon…
France – Comédie dramatique – 1h32 – 2018
Ce premier film doux-amer et personnel, écrit à quatre mains, au féminin et au masculin, touche par sa sincérité et générosité. Cette histoire simple, émouvante et profondément humaine nous est contée par le regard d’un enfant qui cherche à trouver sa place et composer avec les petits et grands malheurs de la vie. Ce parti-pris de narration offre une évocation de l’enfance et de l’adolescence tendre, cruelle, sensible et touchante. Autour de ce motif universel, le film entremêle légèreté et gravité et interroge avec pertinence les thèmes de la filiation, le couple, la place de chacun au sein d’un groupe ou d’une famille, le temps qui passe, les premiers émois amoureux ou encore la difficulté de grandir et de s’ouvrir au monde.
N’éludant pas le tragique de certaines situations (la maladie), cette histoire évite par sa pudeur l’écueil du pathos et se tourne résolument vers la vie, montrant avec une grande intelligence du regard que l’enfance a encore ce pouvoir de reconstruction (ici grâce au théâtre) et cette vitalité qui lui permet d’affronter les épreuves de la vie. Avec délicatesse et sensibilité, Colombe Savignac et Pascal Ralite ont réussi à rendre légères les pires choses de la vie, tout en communiquant un vrai désir de vivre.
La comédienne québécoise Suzanne Clément (muse de Xavier Dolan) à la fois forte, solaire, ardente et bouleversante apporte une grande intensité à ce personnage, entourée d’un jeune acteur très convaincant et d’une grande finesse de jeu, avec également Pascal Demolon qui s’impose dans un rôle plus grave que son registre habituel.
Un hymne à la vie à hauteur d’enfant et une bouleversante histoire d’amour filial grave et lumineuse qui touche au cœur.