Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Les Frères Sisters

Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d'innocents... Ils n'éprouvent aucun état d'âme à tuer. C'est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d'une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l'Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?
De Jacques Audiard, avec Joaquin Phoenix, John C. Reilly, Jake Gyllenhaal...
USA – Western – 1h57 – 2018 – VOSTFR/VF
C’est au tour de Jacques Audiard (Palme d’Or pour Dheepan) de traverser l’Atlantique et de faire son premier film aux États-Unis. Pour cela il relève le défi de s’attaquer à un genre emblématique, le western, en adaptant le roman du même nom de Patrick deWitt. On y retrouve les thématiques qui caractérisent le cinéma d’Audiard à savoir un attrait pour la violence et son origine (souvent paternelle), et plus particulièrement les hommes qui commettent ces actes, en les mettant face à leurs propres contradictions. Pour cela, il s’entoure d’un casting masculin hétéroclite composé de très bons acteurs, avec l’intransigeant Joaquin Phoenix, l’iconoclaste John C. Reilly, l’intense Jake Gyllenhaal et la révélation Riz Ahmed, en cultivant un art de la mise en scène.
Jacques Audiard signe un grand western anglophone sombre, crépusculaire et initiatique, son film le plus ambitieux et personnel.

 

freres sisters 10 10

 

Cycle Scénario - Vendredi 12 octobre 2018 à partir de 19h30 12 10 les freres sisters
19h30-20h30 :« Le désert des hommes » : Avant-scène/conférence autour de Jacques Audiard
De film en film, Jacques Audiard développe un univers profondément masculin où les relations père-fils difficiles empêchent les personnages de vivre : Romain Duris doit se libérer du sien dans De Battre mon cœur s’est arrêté tandis que, dans la prison d’Un Prophète, Tahar Rahim en trouve un nouveau – mais c’est pour mieux le trahir. Les seules femmes de ce monde trouvent leur place en imitant la violence des hommes (Emmanuelle Devos dans Sur mes lèvres, Marion Cotillard dans De rouille et d’os). Il est donc logique qu’Audiard s’attaque enfin au genre le plus masculin qui soit, le western, comme pour scruter dans le désert ce qui reste des hommes.

20h30 : projection du film LES FRERES SISTERS accompagné d’un DEBAT avec Martin Drouot, scénariste et critique de cinéma.