Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Nos batailles

Olivier se démène au sein de son entreprise pour combattre les injustices. Mais du jour au lendemain quand Laura, sa femme, quitte le domicile, il lui faut concilier éducation des enfants, vie de famille et activité professionnelle. Face à ses nouvelles responsabilités, il bataille pour trouver un nouvel équilibre, car Laura ne revient pas.
De Guillaume Senez, avec Romain Duris, Laure Calamy, Laetitia Dosch…
France – Drame – 1h38 – 2018
Le jeune réalisateur franco-belge du prometteur Keeper s’inspire de sa propre expérience de père célibataire pour brosser le portrait d’un homme qui cherche un équilibre entre engagement professionnel (ses responsabilités de syndicaliste) et sa vie familiale pour mener un combat ordinaire et quotidien. Romain Duris prête ses traits à ce père de famille, aimant et maladroit, en lutte avec lui-même et avec le monde.
Ce film réussit le délicat équilibre de mélanger les tons, entre légèreté (avec la présence solaire et joyeuse de Laetitia Dosch révélée par Jeune Femme) et gravité, avec une sincérité des dialogues et une justesse des situations.
Si la paternité s’avère le sujet central de ce film, le réalisateur témoigne aussi en creux de l’état de notre monde et de la société, mais sans jamais verser dans le film à thèse. Au contraire, l’histoire brasse, à l’image de la vie, un tourbillon d’émotions et de de sentiments, tel un chant d’amour. Guillaume Senez, avec une délicatesse infinie et une grande acuité de regard, évite l’écueil du pathos mais distille une émotion durable et forte pour nous tendre un miroir aux multiples reflets et révéler notre humanité. Son film, résolument tourné vers la vie, tisse un délicat équilibre entre les grandes douleurs et la grisaille quotidienne, la tendresse et la violence, les liens affectifs et les blessures conjugales.
Une touchante chronique familiale entre intimisme, propos social et politique, d’une grande humanité, tendue et grave, mais aussi drôle et parcourue d’espoir.

 

nos batailles 17 10