Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Rafiki

À Nairobi, Kena et Ziki mènent deux vies de jeunes lycéennes bien différentes, mais cherchent chacune à leur façon à poursuivre leurs rêves. Leurs chemins se croisent en pleine campagne électorale au cours de laquelle s’affrontent leurs pères respectifs. Attirées l’une vers l’autre dans une société́ kenyane conservatrice, les deux jeunes femmes vont être contraintes de choisir entre amour et sécurité́...
De Wanuri Kahiu avec Samantha Mugatsia, Sheila Munyiva…
Kenya, Afrique du Sud – Drame – 1h22 – 2018 – VOSTF
Premier film kényan de l’histoire sélectionné au Festival de Cannes, tout en étant en même temps interdit en son propre pays par les autorités, Rafiki traîne déjà derrière lui une histoire complexe. C’est pourtant un film qui brille par sa simplicité, à travers son envie de sublimer l’amour dans ce qu’il a de plus pur et la revendication d’un cinéma de la positivité. Pourtant ce qui devrait être simple ne l’est pas dans un pays qui rejette littéralement l’homosexualité tant au niveau civil qu’étatique. Avec une certaine pudeur mais en ayant un discours frontal et affirmé, la réalisatrice met à jour le difficile combat d’aimer qui l’on souhaite, dans une société qui cherche à vous effacer en tant qu’individu. Sublimé par ses deux jeunes actrices principales, cette ode à l’amour capte avec vitalité la beauté et les aspirations de la jeunesse kényane, déjouant tous les clichés sur l’Afrique, symbole d’espoir baigné dans une esthétique pop surnommée "Afrobubblegum" où les couleurs flashies sont reines.
Une histoire d’amour interdite et le récit d’une lutte pour l’émancipation.

 

rafiki 24 10