Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Un Peuple et son roi

En 1789, un peuple est entré en révolution. Écoutons-le. Il a des choses à nous dire. UN PEUPLE ET SON ROI croise les destins d’hommes et de femmes du peuple, et de figures historiques. Leur lieu de rencontre est la toute jeune Assemblée nationale. Au coeur de l’histoire, il y a le sort du Roi et le surgissement de la République…
De Pierre Schoeller, avec Gaspard Ulliel, Adèle Haenel, Olivier Gourmet…
France – Drame historique – 2h01 – 2018
Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
Après Versailles et L’exercice de l’Etat, Pierre Schoeller clôture ici ce qu’il définit comme une trilogie qui aborde les thèmes des luttes de pouvoirs, de classes, de privilèges et une exploration des politiques françaises. De façon très documentée, Pierre Schoeller cherche à mettre à jour les fondements de la devise "Liberté, Egalité, Fraternité" à travers le soulèvement et les aspirations d’un peuple, témoignages de la fin d’un monde.
L’une de réussites réside dans la construction romanesque, véritable épopée fictionnelle croisant de multiples personnages (dont des figures féminines fortes ayant joué un rôle déterminant), qu’ils soient inconnus ou emblématiques de l’Histoire, tous interprétés par des actrices/acteurs au meilleur de leur art, incarnant la fougue et l’énergie populaire.
Pierre Schoeller privilégie une mise en scène sensorielle qui offre au spectateur une véritable immersion dans le tumulte et le chaos des évènements. Sa caméra capte avec une certaine ampleur le bouillonnement et la révolte d’un peuple qui aspire à la liberté, la Nation en construction, tout comme les doutes d’une monarchie mourante et d’un monarque dépassé, ou la force des discours fondateurs de l’Assemblé Nationale. Outre une reconstitution historique soignée, le film relève aussi le défi de donner à cette révolution une véritable dimension moderne, qui rentre en résonnance avec notre époque.
Une ambitieuse fresque historique, romanesque, lyrique et épique.

 

un peuple et son roi 31 10