Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Madame Hyde

Samedi 17 novembre 2018

18h : MADAME HYDE suivie d’une RENCONTRE avec le réalisateur Serge Bozon

20h30 : Buffet/grignotage dans le hall du cinéma

21h : EN LIBERTE ! 

Tarif spécial, 8 euros les 2 films

madame hyde

MADAME HYDE
Une timide professeure de physique dans un lycée de banlieue est méprisée par ses élèves. Un jour, elle est foudroyée pendant une expérience dans son laboratoire et sent en elle une énergie nouvelle, mystérieuse et dangereuse...
De Serge Bozon, avec Isabelle Huppert, Romain Duris, José Garcia...
France – Comédie – 1h35 – 2018
Avec cette libre relecture contemporaine, au féminin, en milieu scolaire et en banlieue, de Stevenson ("Le cas étrange de Docteur Jeckyll et Mister Hyde"), Serge Bozon retrouve la comédienne Isabelle Huppert (après "Tip Top"), lunaire et incandescente, en lui offrant un rôle à la mesure de son talent protéiforme. Elle excelle de nouveau avec ce personnage de professeur Jekil qui se dédouble en Madame Hyde, avec dans le rôle de son conjoint José Garcia, désarmant et tout en retenue en homme au foyer, aux côtés d’un Romain Duris méconnaissable et tout aussi savoureux en proviseur arrogant et fantasque. Le réalisateur dépeint des personnages absurdes, riches en ambiguïtés et en contradictions, intrigants et mystérieux, conférant ainsi à l’histoire une atmosphère et un univers singuliers.
Le comédien et réalisateur Serge Bozon ("Mods", "La France") fait montre d’une grande originalité créative et imaginative et cultive un univers esthétique stylisé très personnel qui sert parfaitement le propos dans lequel l’invraisemblable et l’absurde s’invitent. S’attachant plus au portrait surréaliste de cette enseignante, tiraillée entre le bien et le mal, la soumission et l’affirmation de soi, dont on assiste émerveillés à sa métamorphose, cette relecture originale et inspirée, installe une réelle bizarrerie à laquelle on adhère tout naturellement.
Le film fait aussi le pari réussi de l’humour pour nous conter cette histoire qui assume et transcende un apparent réalisme en la plus savoureuse incongruité. Parcouru de poésie et d’une belle mélancolie, ce film original et décalé fait souffler un vent de liberté sur le cinéma français.
Une comédie fantastique ambitieuse et savoureuse, originale et revigorante, littéralement irradiée par Isabelle Huppert
.

 

EN LIBERTE !en liberte
Yvonne jeune inspectrice de police, découvre que son mari, le capitaine Santi, héros local tombé au combat, n’était pas le flic courageux et intègre qu’elle croyait mais un véritable ripou. Déterminée à réparer les torts commis par ce dernier, elle va croiser le chemin d’Antoine injustement incarcéré par Santi pendant huit longues années. Une rencontre inattendue et folle qui va dynamiter leurs vies à tous les deux.
De Pierre Salvadori, avec Adèle Haenel, Pio Marmai, Damien Bonnard…
France – Comédie – 1h48 – 2018
Absent des écrans depuis De vrais mensonges, Pierre Salvadori (Les Apprentis, Dans la cour…) revient en grande forme et redonne ses lettres de noblesse et d’élégance à la comédie française avec ce film si bien nommé.
Il signe une histoire complètement déjantée et vraiment drôle, parcourue d’une douce mélancolie et de beaux moments d’émotion, bousculant les genres avec malice et une imagination foisonnante. Avec sa grande précision d’écriture (avec un sens du dialogue ciselé et percutant) le réalisateur affirme un sens du comique rare (de situation, de répétition, de caractères) ainsi qu’une liberté et une fantaisie communicatives. Le réalisateur réunit un beau duo de comédiens (Pio Marmaï et Adèle Haenel qui font des étincelles !) à la maladresse touchante et burlesque.
Construite sur un rythme très enlevé, et servie par une véritable mécanique de haute précision propre au genre, cette histoire originale entremêle la vérité et le mensonge, coupables, victimes, innocents et justiciers dans un jeu de masques revigorant.
Coup de coeur pour cette comédie d’auteur irrésistible et joyeuse, réjouissante et jubilatoire !