Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Kursk

KURSK relate le naufrage du sous-marin nucléaire russe K-141 Koursk, survenu en mer de Barents le 12 août 2000. Tandis qu’à bord du navire endommagé, vingt-trois marins se battent pour survivre, au sol, leurs familles luttent désespérément contre les blocages bureaucratiques qui ne cessent de compromettre l’espoir de les sauver.
De Thomas Vinterberg, avec Matthias Schoenaerts, Léa Seydoux, Colin First…
Danemarque – Drame – 1h57 – 2018 – VOSTF
En recentrant Kursk sur la mission de sauvetage maritime et la survie de l’équipage en huis-clos, ainsi que l’inquiétante de leurs familles restées au pays, Vinterberg n’oublie pas de doubler son thriller claustrophobique d’une critique affutée de la société russe du début de 21e siècle, écrasée par un discours de façade visant à masquer les failles d’un pays aux infrastructures vieillissantes. Il raconte le combat des proches, particulièrement négligés par une bureaucratie rigide et sur la défensive. La mise en scène, sobre et dépouillée d’artifices hollywoodiens manifestes, permet au film de gagner en justesse. Elle rend justice au traumatisme des familles et à l’injustice que représente le sacrifice de ces (jeunes) victimes condamnées sur l’autel de la fierté nationaliste.
Un drame politique et humain, teinté d’une poignante mélancolie et d’une colère brûlante.

 

kursk 5 12