Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

La Finale

Toute la famille Verdi est aux petits soins pour s’occuper de Roland, le grand-père, qui perd un peu la boule ces derniers temps. Tous sauf JB, l'ado de la famille, qui n'a qu'un seul but : monter à Paris pour disputer sa finale de basket. Mais ses parents, bloqués ce week-end-là, lui demandent d’y renoncer pour surveiller son grand-père. JB décide alors de l’embarquer avec lui… Pendant ce voyage, rien ne se passera comme prévu…
De Robin Sykes, avec Thierry Lhermitte, Rayane Bensetti, Émilie Caen…
France – Comédie – 1h25 – 2018
Grand Prix & Prix d'interprétation – Festival de l'Alpe d'Huez 2018
Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
Cette comédie douce-amère (Prix du meilleur film et meilleur acteur au Festival de l’Alpes d’Huez) touche d’abord par sa sincérité et sa louable ambition d’évoquer un sujet grave : l’âge qui entraine parfois la perte irrémédiable de la mémoire sur les petits riens comme les grands tous.
Cette belle histoire sensible et familiale s’attache avant tout aux portraits croisés d’un grand-père et de son petit-fils, contraints à cohabiter le temps d’une folle escapade et qui vont ainsi apprendre à se connaître.
Ce récit buissonnier, comme une invitation au voyage, offre avec humour une belle variation autour du choc des générations, tout en évoquant l’insouciance ou l’arrogance de la jeunesse, notamment face à la maladie.
Avec une belle empathie, l’intrigue se nourrit à la fois de scènes de pures émotions, mais aussi de péripéties rocambolesques, sans éluder des questions plus profondes.
Face à Thierry Lhermitte, dans une veine ici plus nuancée et sombre que son registre habituel, on retrouve le jeune humoriste Rayane Bensetti, bien connu des internautes et que l’on a découvert au cinéma dans « Tamara », s’imposant comme un comédien convaincant.
Entre légèreté et gravité, une échappée-belle transgénérationnelle sensible et émouvante qui touche au cœur, illuminée par son interprétation masculine.