Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Journal de France

Mercredi 21 novembre 2018 à 20h30
Rencontres photographiques
« Il faut être présent, et à la fois ne pas esquinter le réel » : avec ces quelques mots, Raymond Depardon nous fait toucher du doigt les grandes caractéristiques de son travail : délicatesse, prise directe, minimalisme intransigeant. En complément de la projection du film Journal de France, nous vous proposons une CONFERENCE pour découvrir l’œuvre de ce photographe, reporter et cinéaste.
Par Audrey Moutardier, Historienne de l’art.

 

JOURNAL DE FRANCE  
C’est un journal, un voyage dans le temps, il photographie la France, elle retrouve des bouts de films inédits qu’il garde précieusement : ses débuts à la caméra, ses reportages autour du monde, des bribes de leur mémoire, de notre histoire.
De Claudine Nougaret, Raymond Depardon, avec Raymond Depardon, Claudine Nougaret…
France – Documentaire – 1h40 – 2012
Il roule en camping-car. A l'arrière, un appareil photo à chambre noire attend d'être posé sur son trépied, face au hasard des lieux et des lumières. Raymond Depardon arpente une France silencieuse, où seul languit dans le paysage ce que Georges Perec appelait l'« infra-ordinaire » : signalétiques, enseignes, peintures effritées. Tout un cadre désuet, insignifiant pour tous les regards, sauf celui du photographe. Œil bleu vif, grand ouvert. Cette équipée n'est pourtant que le fil rouge d'un film qui ne ressemble pas aux précédents. Ou plutôt qui cherche à les contenir tous. Depardon y fait la somme de ses expériences. Une vie passée derrière l'objectif est ici rassemblée dans une sorte de best of : bouts de pellicules, rushes inédits, images d'archives, l'Histoire se mêle à l'intime. On voyage dans le regard de Depardon, depuis les années 1960, lorsque, jeune reporter, il filmait les convulsions du monde, en Centrafrique, à Prague ou au Tchad.
Plus précieuses encore sont les « chutes » de ses grands documentaires : la politique, la justice, la santé publique, la police, le monde paysan...
Le portrait de l'artiste croise celui, multiple, changeant, passionnant, de la société contemporaine.