Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Volver

La vie mouvementée de Raimunda, sa fille, sa sœur, sa tante, les voisines du village. Le portrait bouleversant de trois générations, porté par des actrices éblouissantes.
De Pedro Almodóvar avec Penélope Cruz, Carmen Maura…
Espagne – Comédie dramatique – 2h01 – 2005 – VOSTF
En espagnol, volver signifie « revenir ». Un verbe dont les multiples sens hantent le film : revenir, pour Pedro Almodóvar, c'est filmer à nouveau la Mancha, sa terre natale. Revenir, pour l'actrice Carmen Maura, c'est renouer avec un cinéaste dont elle avait accompagné les débuts. Enfin, revenir, pour Irene, son personnage, c'est rien de moins que surgir d'entre les morts, dans le quotidien troublé de ses deux grandes filles, Sole et ¬Raimunda.
Dès la première scène, superbe, au cimetière, le deuil est à l'honneur. Celui des veuves et des orphelines, dans un mélange de ferveur et d'ardeur prosaïque. Peu importe la vraie nature du fantôme d'Irene. Ce qui compte, ici, c'est la manière dont il ¬s'incarne. Une magie immanente, présence de chair, tendre et triviale. Volver est, à ce titre, le rêve d'un fils qui a perdu sa mère et qui s'offre ce miracle : l'étreindre à nouveau. Pour apprivoiser la mort, apaiser la douleur et la ¬colère, réparer ce qui peut l'être.
Volver regorge ainsi de drames enfouis mais brûle d'optimisme. Un concentré de l'univers d'Almodóvar, pour l'humour, noir et décalé, pour la science du récit et pour l'amour des femmes. Parmi elles, Penélope Cruz empoigne le rôle de Raimunda avec une énergie farouche, une maturité qu'on ne lui connaissait pas. Elle apparaît transformée, Ciociara coriace, reine de ce récit d'amour et de mort.

Retro almodovarPedro Almodovar…
Après quarante ans de carrière, il incarne encore le renouveau : on attend de Pedro Almodóvar qu’il nous surprenne, qu’il nous secoue, qu’il nous séduise, qu’il nous émeuve et nous transporte dans son monde à part… En somme, qu’il soit toujours plus Almodóvar, un grand cinéaste pas comme les autres. Très espagnol et très universel, léger et grave, tout en contrastes. Un véritable auteur que le Ciné220 vous propose de redécouvrir à travers 8 de ses films.

Dimanche 14 juillet à 17h15 : Matador
Dimanche 21 juillet à 17h30 : Femmes au bord de la crise de nerfs
Dimanche 28 juillet à 17h15 : Talons Aiguilles
Dimanche 4 aout à 17h15 : La Fleur de mon secret
Dimanche 11 aout à 17h15 : Tout sur ma mère
Dimanche 18 aout à 17h15 : Parle avec elle
Dimanche 25 aout à 17h15 : Volver
Dimanche 1er septembre à 17h15 : Julieta