Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Alice et le maire

Le maire de Lyon, Paul Théraneau, va mal. Il n’a plus une seule idée. Après trente ans de vie politique, il se sent complètement vide. Pour remédier à ce problème, on décide de lui adjoindre une jeune et brillante philosophe, Alice Heimann. Un dialogue se noue, qui rapproche Alice et le maire et ébranle leurs certitudes.
De Nicolas Pariser, avec Fabrice Luchini, Anaïs Demoustier, Nora Hamzawi…
France – Comédie dramatique – 1h40 – 2019
Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
Souvent mis en scène sous la forme de thriller ou de drame, le film politique se présente rarement comme un conte philosophique. C’est pourtant le parti pris et réussi du réalisateur Nicolas Pariser (Prix Louis Delluc du Premier film avec Le grand jeu), qui confronte deux générations à travers leurs pensées et leurs pratiques de la question politique.
Le réalisateur organise sa mise en scène autour d’une succession de dialogues, richement et savamment bien écrits, entre ses deux personnages interprétés non sans humour avec justesse et dextérité par Fabrice Luchini et Anaïs Demoustier. La discussion devient alors une source d’inter-stimulation, et un espace d’égalité entre ces deux personnalités. Refusant une approche cynique et négative de la politique, le réalisateur, tel un entomologiste de l’âme humaine, n’oppose pas ses deux personnages mais cherche à mettre à jour leur nécessaire complémentarité, entre celui qui agit mais qui ne réfléchit plus (le maire) et celle qui pense mais qui reste dans l’inaction (la philosophe), pour redonner du sens à la politique.
Un conte philosophique à la fois modeste et érudit sur la vie politique, porté avec brio par son duo de comédiens.

alice et le maire 16 10