Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Histoire d'un regard

Gilles Caron, alors qu’il est au sommet d’une carrière de photojournaliste fulgurante, disparaît brutalement au Cambodge en 1970. Il a tout juste 30 ans. En l’espace de 6 ans, il a été l’un des témoins majeurs de son époque, couvrant pour les plus grands magazines la guerre des Six Jours, mai 68, le conflit nord-irlandais ou encore la guerre du Vietnam. Lorsque la réalisatrice Mariana Otero découvre le travail de Gilles Caron, une photographie attire son attention qui fait écho avec sa propre histoire, la disparition d’un être cher qui ne laisse derrière lui que des images à déchiffrer. Elle se plonge alors dans les 100 000 clichés du photoreporter pour lui redonner une présence et raconter l’histoire de son regard si singulier.
De Mariana Otero
France – Documentaire – 1h33 – 2020
Ce passionnant documentaire retrace avec minutie et sensibilité le travail et l’art du reporter Gilles Caron qui a couvert les conflits majeurs des années 60 (la Guerre des Six-Jours, Mai 68, les conflits au Biafra, au Tchad, en Irlande du Nord...) et également photographié les plus grandes stars, notamment du cinéma. Ce portrait et cette évocation très riches et documentés de sa carrière brève mais fulgurante font écho avec le destin de la mère (peintre, elle aussi disparue très jeune) de la cinéaste Mariana Otero (Entre nos mains, L’assemblée) évoqué dans Histoire d’un secret.
Ainsi, et dans la continuité de son œuvre documentaire, Mariana Otero s’attache plus à recréer sa présence et son regard si singulier à travers de nombreux clichés photographiques, plutôt qu’à simplement enquêter sur sa disparition non élucidée au Cambodge. Le film foisonnant et captivant est aussi ponctué d’éléments d’archives, de lecture de lettres et fait résonner la Grande Histoire avec les histoires intimes d’un homme, de la cinéaste et de la nôtre aussi.
Un documentaire intime et introspectif, portrait d’un grand homme et chronique bouleversante de sa disparition.

histoire d un regard 12 02