Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Pupille

Théo est remis à l'adoption par sa mère biologique le jour de sa naissance. C'est un accouchement sous X. La mère à deux mois pour revenir sur sa décision...ou pas. Les services de l'aide sociale à l'enfance et le service adoption se mettent en mouvement. Les uns doivent s'occuper du bébé, le porter (au sens plein du terme) dans ce temps suspendu, cette phase d'incertitude. Les autres doivent trouver celle qui deviendra sa mère adoptante. Elle s'appelle Alice et cela fait dix ans qu'elle se bat pour avoir un enfant. PUPILLE est l'histoire de la rencontre entre Alice, 41 ans, et Théo, trois mois.
De Jeanne Herry avec Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche…
France – Drame – 1h47 – 2018
Sujet délicat et très intime, l’adoption est souvent traitée sous l’angle de la filiation, de la recherche de son passé ou de la quête identitaire, et représentée du point de vue de l’enfant, l’adopté, ou de celui des parents, les adoptants. Pupille dénote dans son approche car le film met en lumière, avec sensibilité et empathie, tout ce qui se trouve dans cet entre-deux, avant la rencontre. Dans une approche documentaire, la réalisatrice Jeanne Herry décortique tout le système social et professionnel qui se met en marche pour trouver des parents à un enfant dans le besoin. À travers une belle distribution de comédiens venus d’univers différents (Sandrine Kiberlain, Gilles Lellouche, Elodie Bouchez, Miou-Miou…), c’est un véritable hommage qui est rendu aux femmes et aux hommes qui s’impliquent professionnellement et émotionnellement dans ces parcours de vie. À cette vision systémique, s’ajoute le parcours personnel d’une candidate à l’adoption, semé d’embûches, souvent compliqué, devant faire face au temps qui passe et à l’incertitude. Le film nous permet de comprendre tous les enjeux sociaux et affectifs qu’impliquent ces aventures humaines intimes.
Un film sensible et humain sur le thème de l’adoption.

pupille 26 12