Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Le Genou d’Ahed

Y., cinéaste israélien, arrive dans un village reculé au bout du désert pour la projection de l’un de ses films. Il y rencontre Yahalom, une fonctionnaire du ministère de la culture, et se jette désespérément dans deux combats perdus : l’un contre la mort de la liberté dans son pays, l’autre contre la mort de sa mère.
De Nadav Lapid, avec Avshalom Pollak, Nur Fibak, Yoram Honig
Israël / France / Allemagne – Drame – 1h49 – 2021 – VOSTF
Après le succès de Synonymes, (Ours d’Or 2019 à Berlin) le réalisateur israëlien Nadav Lapid signe un brulot politique contre le gouvernement de son pays doublé d’une mise en abyme esthétique radicale et très intime sur la crise artistique et le deuil d’un réalisateur de cinéma. Inspiré d’une expérience qu’il a lui-même vécue et jouant délibérément avec le vrai et le faux, le cinéaste lance un cri d’alerte enragé mais sincère contre les lois liberticides qui touchent la culture dans son pays.
Un pamphlet politique engagé et introspectif.