Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Les Confins du monde

Indochine, 1945.
Robert Tassen, jeune militaire français, est le seul survivant d'un massacre dans lequel son frère a péri sous ses yeux. Aveuglé par sa vengeance, Robert s'engage dans une quête solitaire et secrète à la recherche des assassins. Mais sa rencontre avec Maï, une jeune Indochinoise, va bouleverser ses croyances.
De Guillaume Nicloux avec Gaspard Ulliel, Guillaume Gouix…
France – Drame – 1h43 – 2018
Cinéaste protéiforme qui navigue entre cinéma volontiers expérimental et films de genre comme le polar, Guillaume Nicloux s’essaye cette fois-ci au film de guerre, tout en y apportant comme à son habitude sa propre singularité.
Très vite l’ombre de Joseph Conrad émerge des images quasi-fantomatiques de la jungle vietnamienne dans laquelle Nicloux nous plonge avec son personnage principal comme le voyage d’Au coeur des ténèbres mais situé ici au début de la guerre d’Indochine. Le réalisateur filme de façon frontale la violence des hommes dans un espace qui semble hors du temps et des lois, celui de la guerre. À cette approche réaliste d’une page de notre histoire, s’oppose un sentiment presque surnaturel venant des paysages de jungle, une ambiance insondable d’un pays qui nous est profondément étranger, et qui sera personnifiée par le personnage d’une prostituée indochinoise.
C’est littéralement cette rencontre avec l’Autre qui va faire basculer le héros dans une crise existentielle, portée par un Gaspar Ulliel dont le visage est toujours imprégné d’une inquiétante étrangeté.
Une plongée au cœur des ténèbres de la guerre d’Indochine.

les confins du monde 2 1