Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Zombi Child

Haïti, 1962. Un homme est ramené d'entre les morts pour être envoyé de force dans l'enfer des plantations de canne à sucre. 55 ans plus tard, au prestigieux pensionnat de la Légion d'honneur à Paris, une adolescente haïtienne confie à ses nouvelles amies le secret qui hante sa famille. Elle est loin de se douter que ces mystères vont persuader l'une d'entre elles, en proie à un chagrin d'amour, à commettre l'irréparable.
De Bertrand Bonello, avec Louise Labeque, Wislanda Louimat, Adilé David…
France – Drame – 1h43 – 2019
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs 
Bertrand Bonello (L’Apollonide, Saint Laurent) se lance dans une relecture du mythe du zombie avec toujours l’ombre du maître George Romero qui plane. Il propose ici une approche qu’il définit comme à la fois « anthropologique et fantastique ».
En partant d’une célèbre histoire de zombification qui a défrayé la chronique dans les années 80 en Haïti, le cinéaste tisse une histoire de descendance avec une jeune fille en France. Il y explore la construction mythique, historique et politique de ce phénomène dans la culture créole, loin des dérivés hollywoodiens outranciers, pour en revenir aux origines et notamment son lien étroit avec l’esclavagisme. Bonello y trouvera un écho contemporain dans nos sociétés occidentales dévitalisées, figurant l’humain moderne comme le nouveau mort-vivant.
En entremêlant passé et présent, Haïti et la France, la mort et la vie, le film (aussi envoûtant que déroutant) brosse le portrait d’une certaine jeunesse au féminin.
Une relecture à la racine du mythe du zombie, entre anthropologie et fantastique à hauteur de jeunesse.

 

zombi child 17 7