Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Le Lac aux oies sauvages

Un chef de gang en quête de rédemption et une prostituée prête à tout pour recouvrer sa liberté se retrouvent au cœur d’une chasse à l’homme. Ensemble, ils décident de jouer une dernière fois avec leur destin.
De Diao Yinan, avec Hu Ge, Gwei Lun Mei, Liao Fan…
Chine – Thriller – 1h50 – 2019 – VOSTF
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Le réalisateur chinois Diao Yinan avait fait forte impression avec son précédent film, le polar très noir Black Coal (Ours d’Or 2014 à Berlin).
Il prolonge ce travail autour du genre et signe à nouveau un film policier sombre qui sous la surface brosse le portrait d’une Chine contemporaine toujours plus violente. Le cinéaste s’inscrit dans les trajectoires de son confrère Jia Zhangke (A touch of sin, Les éternels) pour son regard politique sur son pays, mais aussi dans celle de Wong Kar-Wai par son esthétique maniériste, dans laquelle la noirceur de la nuit se trouve éclairée par des néons jaunes, bleus, et roses, créant une atmosphère onirique presque irréelle. Au réalisme de son sujet et de ses décors, le cinéaste y appose un imaginaire romantique du polar, construit tout en flashbacks, dans lequel s’entrecroisent les destins d’un homme et d’une femme qui devront malgré eux s’entraider et tenter de s’extirper d’un destin fatal annoncé.
Un polar noir à l’esthétique léchée.

le lac aux oies sauvages 15 01