Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Sympathie pour le diable

Sarajevo, novembre 92, sept mois après le début du siège.
Le reporter de guerre Paul Marchand nous plonge dans les entrailles d’un conflit fratricide, sous le regard impassible de la communauté internationale. Entre son objectivité journalistique, le sentiment d’impuissance et un certain sens du devoir face à l’horreur, il devra prendre parti.
De Guillaume de Fontenay, avec Niels Schneider, Ella Rumpf, Vincent Rottiers…
France – Drame – 1h40 – 2019
Coup de cœur du Public et du jury La Carte aux Rencontres Cinessonne2#
Adapté des récits du célèbre journaliste Paul Marchand, sur le siège de Sarajevo, ce premier film nous plonge de façon frontale dans un conflit violent passé sous silence par la communauté internationale. Le cinéaste saisit avec une grande force à la fois le destin intime et dangereux de ce journaliste qui risque ça vie en permanence pour témoigner des crimes commis (porté par l’interprétation fiévreuse de Neils Schneider), ainsi que plus largement de toutes celles et ceux sur place à l’époque.
Le portrait intense et intime d’un reporter en zone de guerre.

sympathie pour le diable 29 01