Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Je voudrais que quelqu'un m'attende quelque part

Dans la belle maison familiale, à la fin de l’été, Aurore fête ses 70 ans, entourée de ses 4 enfants, tous venus pour l’occasion. Il y a là Jean-Pierre, l’aîné, qui a endossé le rôle de chef de famille après la mort de son père ; Juliette, enceinte de son premier enfant à 40 ans et qui rêve encore de devenir écrivain ; Margaux, l’artiste radicale de la famille, et Mathieu, 30 ans, angoissé de séduire la jolie Sarah.
Plus tard, un jour, l’un d’eux va prendre une décision qui changera leur vie…
De Arnaud Viard, avec Jean-Paul Rouve, Alice Taglioni, Benjamin Lavernhe…
France – Drame – 1h29 – 2020
Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
Inspiré du recueil de nouvelles à succès d’Anna Gavalda, cette chronique familiale douce-amère évoque entre humour et émotion les liens qui unissent et parfois séparent une fratrie et les relations mère-enfants. L’histoire, principalement centrée autour d’un frère et d’une sœur, observe avec sensibilité et pudeur les fêlures des membres de cette famille dysfonctionnelle mais aimante, leurs rapports humains dans leur fragilité et complexité.
En s’attachant aux petites choses simples et universelles de la vie, ce film choral offre une réflexion sur les rêves abandonnés, les réussites et les échecs, le temps qui passe, la vie qui continue malgré et envers tout. Avec pudeur, cette fresque familiale et intimiste brosse les portraits de personnages attachants et leurs parcours accidentés.
Le film qui oscille entre tendresse et légèreté, ou accents plus mélodramatiques, se teinte aussi de romanesque et se révèle réconfortant et porteur d’espoir.
Entre drame et comédie familiale, un film choral doux-amer et lumineux, à l’image de la vie.

je voudrais 5 02