Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

La Femme des steppes, le flic et l'œuf

Le corps d’une femme est retrouvé au milieu de la steppe mongole. Un policier novice est désigné pour monter la garde sur les lieux du crime. Dans cette région sauvage, une jeune bergère, malicieuse et indépendante, vient l’aider à se protéger du froid et des loups. Le lendemain matin, l’enquête suit son cours, la bergère retourne à sa vie libre mais quelque chose aura changé.
De Wang Quan’an, avec Dulamjav Enkhtaivan, Aorigeletu…
Mongolie/Chine – Comédie – 1h32 – 2020 – VOSTF
Le cinéaste chinois Wang Quan’an retourne en Mongolie après Le mariage de Tuya (Ours d’Or à Berlin en 2007) et signe un polar contemplatif non dénué d’humour et empreint de mythologie. Dans ces vastes étendues sauvages où la lumière semble refléter les émotions des personnages (magnifique photographie du chef opérateur français Aymerick Pilarski), balancement entre la vie et la mort, mais aussi et surtout l’amour, le film met en jeu la notion de réalité à travers celle ou celui qui la regarde. L’intrigue policière devient alors un voyage intime et intérieur des personnages à travers l’Histoire métaphysique des steppes mongoles.
Un polar intimiste et contemplatif dans les steppes de Mongolie, qui mélange intrigue policière et voyage intérieur, mais aussi une belle histoire d’amour. À découvrir !

la femme des steppes 30 09