Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Un dimanche au ciné…avec un film culte ! - Alien, le huitième passager

Dimanche 12 janvier 2020 à 17h15 
Un dimanche au ciné… avec un film culte !

 

 

 

 

 

ALIEN, LE HUITIEME PASSAGER
Le vaisseau commercial Nostromo et son équipage, sept hommes et femmes, rentrent sur Terre avec une importante cargaison de minerai. Mais lors d'un arrêt forcé sur une planète déserte, l'officier Kane se fait agresser par une forme de vie inconnue, une arachnide qui étouffe son visage.
Après que le docteur de bord lui retire le spécimen, l'équipage retrouve le sourire et dîne ensemble. Jusqu'à ce que Kane, pris de convulsions, voit son abdomen perforé par un corps étranger vivant, qui s'échappe dans les couloirs du vaisseau...
De Ridley Scott, avec Sigourney Weaver, Tom Skerritt, Veronica Cartwright…
USA – Science-fiction – 1h56 – 1979 – VOSTF
Interdit aux moins de 12 ans
Alien, au-delà de ses qualités évidentes, s’impose comme une lutte acharnée de l’homme face à l’inconnu. L’équipage mène un combat quasiment perdu d’avance. Ce n’est que lors d’un quatrième acte que Ripley vient à bout de la créature. Alors qu’elle a rejoint la navette de secours, Ripley s’apprête à entrer en hyper-sommeil. C’est en sous-vêtements qu’elle effectue les dernier réglages. Elle est désarmée. Jerry Goldsmith accompagne ses mouvements de quelques notes très douces. Puis c’est le retournement de situation. Le final tant attendu n’est qu’un leurre. L’alien s’est immiscé dans la navette. Ripley lui fait face. La scène est presque sexuelle. La puissance de la créature face à la nudité de Sigourney Weaver. Le duel tourne court pour l’alien qui est éjecté dans l’espace. Ripley s’endort et rêve déjà à un cinquième opus ou à un cinquième acte...

 

 

 

Ciné-Débat - Parasite

Jeudi 16 janvier 2020 à 20h 
DEBAT avec Charlotte Garson, critique de cinéma.

  

 

 

 

PARASITE  
Toute la famille de Ki-taek est au chômage, et s’intéresse fortement au train de vie de la richissime famille Park. Un jour, leur fils réussit à se faire recommander pour donner des cours particuliers d’anglais chez les Park. C’est le début d’un engrenage incontrôlable, dont personne ne sortira véritablement indemne...
De Bong Joon-Ho, avec Song Kang-Ho, Sun-kyun Lee, So-Dam Park…
Corée du Sud – Drame – 2h12 – 2019 – VOSTF
Palme d'Or, Festival de Cannes 2019
Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs
Après une parenthèse internationale dédiée entièrement à la science-fiction (Snowpiercer, Okja), le réalisateur Bong Joon-Ho (Memories of murder, The Host), jeune prodige du cinéma coréen découvert au début des années 2000, revient en compétition au Festival de Cannes. Retrouvant son pays natal, il signe un thriller psychologique et politique sur fond de lutte des classes, avec son acteur fétiche, la star du cinéma coréen Song Kang-Ho. Ce parallèle et cet antagonisme de classe donne une matière formidable au cinéaste pour livrer une dénonciation des systèmes d’oppressions.
Le réalisateur déploie son intelligence et sa virtuosité de la mise en scène, notamment dans la montée en tension de l’histoire et d’une violence qui se diffuse lentement et qui finira par exploser. On retrouve aussi sa signature avec la présence d’un humour noir burlesque et tragi-comique, qui vient révéler avec force la portée éminemment politique de son cinéma. À travers une forme de satire amère et virulente, il met à l’épreuve l’immoralité des personnages et continue ainsi à creuser son exploration de toutes les formes de la bêtise humaine, tout en brossant un portrait au vitriol de la situation sociale et économique de la Corée du Sud contemporaine.
Véritable coup de cœur pour ce thriller coréen magistral, tragi-comique, psychologique, familial, social et politique.

parasite 15 01



Lire la suite

Avant-Première - La Bonne épouse

Dimanche 19 janvier 2020 à 17h15 

 

  

 

 

LA BONNE EPOUSE
Tenir son foyer et se plier au devoir conjugal sans moufter : c’est ce qu’enseigne avec ardeur Paulette Van Der Beck dans son école ménagère. Ses certitudes vacillent quand elle se retrouve veuve et ruinée. Est-ce le retour de son premier amour ou le vent de liberté de mai 68 ? Et si la bonne épouse devenait une femme libre ?
De Martin Provost, avec Juliette Binoche, Yolande Moreau, Noémie Lvovsky…
France – Comédie – 1h48 – 2020
Après Seraphine et Sage Femme , Martin Provost continue d’explorer la figure féminine en livrant une comédie irrésistible de drôlerie dans la France d’avant mai 68. Le trio Yolande Moreau/Juliette Binoche/Noémie Lvovsky, prend un plaisir évident et communicatif avec ces héroïnes hautes en couleurs.
Un de ces films qui font du bien et dont on sort avec le sourire aux lèvres.



   

picto calendrier 200LES AUTRES ÉVÉNEMENTS DU MOIS :

 

Lire la suite

Ciné-Rencontre - Ouvrir la voix

Vendredi 31 janvier 2020 à 20h 
RENCONTRE avec Lucie Nicolas, metteuse en scène du spectacle Noire (présenté au Théâtre Brétigny le samedi 1er février). Tarif spécial : 4 euros sur présentation du billet du spectacle.
En partenariat avec le Théâtre Brétigny.

  

 

 

 

OUVRIR LA VOIX  
Ouvrir La Voix est un documentaire sur les femmes noires issues de l'histoire coloniale européenne en Afrique et aux Antilles. Le film est centré sur l'expérience de la différence en tant que femme noire et des clichés spécifiques liés à ces deux dimensions indissociables de notre identité "femme" et "noire". Il y est notamment question des intersections de discriminations, d'art, de la pluralité de nos parcours de vies et de la nécessité de se réapproprier la narration
De Amandine Gay
France – Documentaire – 2h09 – 2017
Il faut voir, et écouter, ce documentaire réalisé (grâce à un financement participatif) par une jeune comédienne militante afro-féministe et LGBT. Il met à l’honneur de jeunes afro-descendantes de France et de Belgique qui racontent leur histoire, leur quotidien. Au fil des chapitres, elles abordent le racisme, le sexe, la religion, ou encore le « communautarisme blanc », avec une sensibilité, un humour et une intelligence confondants.

 



Lire la suite

Avant-Première - SamSam

Dimanche 2 février 2020 à 15h15 
Avant-Première Jeune Public 

 

 

 

 

SAMSAM
SamSam, le plus petit des grands héros, n’a toujours pas découvert son premier super pouvoir, alors qu’à la maison et à l’école, tout le monde en a un ! Devant l’inquiétude de ses parents et les moqueries de ses camarades, il part à la recherche de ce pouvoir caché. Avec l’aide de Méga, la nouvelle élève mystérieuse de son école, Samsam se lance dans cette aventure pleine de monstres cosmiques...
De Tanguy De Kermel
France – Animation – 1h18 – 2020
Dès 4 ans.


   

   

picto calendrier 200LES AUTRES ÉVÉNEMENTS DU MOIS :

 

Lire la suite