Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Marche avec les loups

Après avoir disparu pendant près de 80 ans et malgré les obstacles, les loups sont en train de retrouver leurs anciens territoires. Ce film raconte le grand mystère de la dispersion des loups : comment les jeunes loups quittent le territoire qui les a vus naître, et la façon dont ces aventuriers partent à la conquête de nouveaux territoires. Deux années durant, Jean-Michel Bertrand a mené une véritable enquête pour tenter de comprendre le fonctionnement complexe et erratique de ces jeunes loups, leurs rencontres avec leurs semblables et les opportunités de se mettre en couple. Dans le sillage des loups nomades, le film nous raconte comment ceux-ci doivent traverser des territoires hostiles déjà occupés par leurs semblables et dans lesquels ils ne sont pas les bienvenus, ou d’autres, plus nombreux, colonisés par les humains. Heureusement, subsistent des territoires sauvages connus seuls de ces aventuriers… Après La Vallée des Loups sorti en 2017 et qui a enregistré plus de 200.000 entrées, Marche avec Les Loups poursuit l’aventure de Jean-Michel Bertrand avec la nature.
De Jean-Michel Bertrand
France – Documentaire – 1h28 – 2020
Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
Après La Vallée des Loups sorti en 2017, le cinéaste Jean-Michel Bertrand poursuit sa quête personnelle, un pari fou tenté par un rêveur passionné, un anti héros capable de briser toutes les barrières pour parvenir à son but : marcher sur les traces des loups dans leur milieu naturel.
Un documentaire sur le grand mystère de la dispersion des loups, au plus près de cet animal sauvage souvent mal-aimé.

marche avec les loups 26 02 

Lire la suite

La Voie de la justice

Le combat historique du jeune avocat Bryan Stevenson. Après ses études à l’université de Harvard, Bryan Stevenson aurait pu se lancer dans une carrière des plus lucratives. Il décide pourtant de se rendre en Alabama pour défendre ceux qui ont été condamnés à tort, avec le soutien d’une militante locale, Eva Ansley. Un de ses premiers cas - le plus incendiaire - est celui de Walter McMillian qui, en 1987, est condamné à mort pour le meurtre retentissant d’une jeune fille de 18 ans. Et ce en dépit d’un grand nombre de preuves attestant de son innocence et d’un unique témoignage à son encontre provenant d’un criminel aux motivations douteuses. Au fil des années, Bryan se retrouve empêtré dans un imbroglio de manœuvres juridiques et politiques. Il doit aussi faire face à un racisme manifeste et intransigeant alors qu’il se bat pour Walter et d’autres comme lui au sein d’un système hostile.
De Destin Daniel Cretton, avec Michael B. Jordan, Jamie Foxx, Brie Larson…
USA – Biopic – 2h17 – 2020 – VOSTF
Procès bâclé, faux témoignages, innocent broyé dans une machine judiciaire avide de coupables faciles, presque tous noirs et défavorisés : ce film-dossier humaniste s’inspire d’une affaire réelle. La transposition, sobre et classique, ne comporte ni effets de manches ni mélo superflu. Mais propose une interprétation convaincante et un solide réquisitoire contre la peine de mort. Au-delà du cas de McMillian et de son opiniâtre défenseur (le « vrai » Bryan Stevenson a consacré sa vie à la cause), c’est l’injustice et la violence du système pénal américain qui sont condamnées.

la voie de la justice 26 02 

 

Lire la suite

Jojo Rabbit

Jojo est un petit allemand solitaire. Sa vision du monde est mise à l’épreuve quand il découvre que sa mère cache une jeune fille juive dans leur grenier. Avec la seule aide de son ami aussi grotesque qu'imaginaire, Adolf Hitler, Jojo va devoir faire face à son nationalisme aveugle.
De Taika Waititi, avec Roman Griffin Davis, Thomasin McKenzie, Taika Waititi…
USA – Comédie – 1h48 – 2020 – VOSTF
Peut-on rire de tout ? Oui, semble affirmer le réalisateur néo-zélandais Taika Waititi (nommé aux prochains Oscars) qui réussit le pari incroyable de faire une comédie loufoque et tendre sur un jeune nazi. Mélangeant une esthétique décalée qui rappelle les univers de Wes Anderson, au burlesque de Chaplin (bel hommage à son film Le Dictateur), le cinéaste organise la rencontre de ce jeune " héros " fanatique et d’une jeune juive réfugiée pour ridiculiser l’idéologie nazie et plus largement toute les idéologies haineuses, créant une résonance particulière avec notre époque. N’ayant pas peur de représenter la violence et les horreurs de la guerre frontalement, malgré son ton comique, le film brille par son intelligence et son message d’espoir dans la force de la jeunesse face à l’endoctrinement, et par l’interprétation du jeune Roman Griffin Davis, celles de Scarlett Johansson et Sam Rockwell, et du réalisateur lui-même grimé en Adolf Hitler de pacotille.
Coup de cœur pour cette audacieuse comédie drôle, intelligente et dramatique, mélange de tendresse et de burlesque sur l’absurdité des idéologies haineuses.

jojo rabbit 26 02 

Lire la suite

La Fille au bracelet

Lise, 18 ans, vit dans un quartier résidentiel sans histoire et vient d'avoir son bac. Mais depuis deux ans, Lise porte un bracelet car elle est accusée d'avoir assassiné sa meilleure amie.
De Stéphane Demoustier, avec Melissa Guers, Chiara Mastroianni, Roschdy Zem…
France – Drame – 1h36 – 2020
Pour son troisième film, Stéphane Demoustier signe un drame judiciaire aussi glaçant que captivant. Dans une intrigue tirée au cordeau, il nous conte l’histoire troublante d’une jeune meurtrière présumée et d’une famille ordinaire dont la normalité va voler en éclat. Cette jeune héroïne représente une énigme, au-delà même de l’accusation dont elle fait l’objet et au-delà de son procès, elle symbolise le mystère d’une jeunesse.
L’histoire propose une expérience immersive au spectateur qui suit et vit le procès, devenant ainsi le témoin de cette brumeuse et sinistre affaire. Entre certitudes et doutes, le film brouille les pistes, entretient avec intelligence un soupçon sur la culpabilité du jeune personnage principal et s’ingénue à déjouer les attentes des spectateurs tout en instaurant un suspense. Dans le décor du tribunal, véritable petit théâtre humain, cette histoire pose la question de la vérité et de la justice, ainsi que le rapport très délicat que les parents entretiennent avec leur intime conviction. Dans ce film qui parle aussi de la famille, les rapports père-fille sont évoqués avec justesse et pudeur à travers la description de la cellule familiale.
Un film de procès tendu et maitrisé à hauteur d’adolescence et le portrait d’une jeunesse contemporaine.

la fille au bracelet 26 02 

Lire la suite

#Jesuislà

Stéphane mène une vie paisible au Pays Basque entre ses deux fils, aujourd’hui adultes, son ex-femme et son métier de chef cuisinier. Le petit frisson dont chacun rêve, il le trouve sur les réseaux sociaux où il échange au quotidien avec Soo, une jeune sud-coréenne. Sur un coup de tête, il décide de s’envoler pour la Corée dans l’espoir de la rencontrer. Dès son arrivée à l’aéroport de Séoul, un nouveau monde s’ouvre à lui…
D’Eric Lartigau, avec Alain Chabat, Doona Bae, Blanche Gardin…
France – Comédie – 1h36 – 2020
Le facétieux Alain Chabat et le réalisateur de La famille Bélier se retrouvent 14 ans après le succès de Prête-moi ta main pour une nouvelle comédie pleine de tendresse et de poésie sur la crise existentielle d’un homme. L’ancien Nul campe avec sa bonhomie naturelle et une véritable sensibilité ce restaurateur qui cherche à donner une nouvelle dynamique à sa vie et qui se lance dans une aventure à l’autre bout du monde. Mélangeant le ton de la comédie et du portrait intime, ce film très personnel est une invitation au voyage et à la rencontre de l’autre.
Autour de ce héros on retrouve un duo d’actrices très différentes avec l’humoriste décalée Blanche Gardin, et la star internationale sud-coréenne Doona Bae (The Host, Cloud Atlas, Sense8).
Entre comédie romantique et portrait intime, une invitation au voyage pleine de tendresse portée par Alain Chabat.

jesuisla 26 02 

Lire la suite