Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Grâce à Dieu

Alexandre vit à Lyon avec sa femme et ses enfants. Un jour, il découvre par hasard que le prêtre qui a abusé de lui aux scouts officie toujours auprès d’enfants. Il se lance alors dans un combat, très vite rejoint par François et Emmanuel, également victimes du prêtre, pour « libérer leur parole » sur ce qu’ils ont subi.
Mais les répercussions et conséquences de ces aveux ne laisseront personne indemne.
De François Ozon, avec Melvil Poupaud, Denis Ménochet, Swann Arlaud…
France – Drame – 2h17 – 2019
Sujet terrible, dont l’actualité est encore vive, le scandale des prêtres pédophiles dans l’Église catholique est passé au scalpel de la caméra de François Ozon. Le cinéaste s’inspire fortement des événements qui se sont déroulés dans la région de Lyon, et dont le retentissement dans les journaux a fait l’effet d’une déflagration. Il se penche ici sur le sort des victimes, qui une fois devenues adultes s’aperçoivent que leurs bourreaux sont toujours en activité et protégés, ce qui est vécu comme une double peine. Le cinéaste va alors filmer le combat à la fois judiciaire et médiatique de trois hommes courageux qui vont tout faire pour empêcher ces prêtres de nuire encore, et devoir faire face à leur pire traumatisme. Le pari narratif réussi du film consiste ainsi à réunir différents témoignages de victimes. Ozon réunit pour cela un trio d’acteurs aux jeux très différents, figurant trois portraits de victimes, chacune avec leur particularité et leur intensité émotionnelle, leur rendant ainsi hommage. Ils vont alors se heurter à un tabou qui touche toute la société, mais surtout à l’aveuglement des dirigeants du clergé et de leurs familles, refusant de faire face à la vérité et à leur propre culpabilité, tout en évoquant les dégâts collatéraux sur leurs proches.
L’approche quasi documentaire du cinéaste n’est ni provocatrice ni délibérément anticléricale mais ne manque pas de susciter réflexion et débat.
Un drame humain, intime et émouvant. Un film fort, dérangeant mais nécessaire.

grace a dieu 20 3