Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

La Chute de l’Empire américain

À 36 ans, malgré un doctorat en philosophie, Pierre-Paul Daoust est chauffeur pour une compagnie de livraison. Un jour, il est témoin d'un hold-up qui tourne mal, faisant deux morts parmi les gangsters. Il se retrouve seul avec deux énormes sacs de sport bourrés de billets. Des millions de dollars. Le pouvoir irrésistible de l’argent va bousculer ses valeurs altruistes et mettre sur sa route une escort girl envoûtante, un ex-taulard perspicace et un avocat d’affaires roublard. Après Le déclin de l’Empire Américain et les Invasions Barbares, La Chute de l’Empire Américain clôt ainsi la trilogie du réalisateur Denys Arcand
De Denys Arcand, avec Alexandre Landry, Maripier Morin, Rémy Girard…
Québec – Policier – 2h09 – 2019
Le Québécois Denys Arcand retrouve une partie des formidables acteurs de son film Le Déclin de l’empire américain (qui avec Les invasions barbares - Oscar du Meilleur film étranger - constitue une trilogie), pour une satire sur le pouvoir de l’argent. Le réalisateur réunit autour d’un hold-up qui tourne mal, un philosophe désillusionné, une escort-girl envoûtante, un ex-taulard perspicace et un avocat roublard. Sous couvert d’un film de braquage à l’américaine, cette histoire aussi drôle que cynique, aux situations absurdes et délicieusement amorales, dénonce le système de notre société en cultivant un humour caustique. Le réalisateur s’attaque de façon frontale à la toute-puissance d’un libéralisme sans limites, qui met en péril nos sociétés "civilisées", et en dénonce les dérives avec jubilation. L’argent devient alors la seule raison d’être, et met en jeu l’individualisme de chacun pour en tester les limites morales.
Un cocktail réussi de thriller, de mélo et de comédie.

la chute de l empire americain 20 3