Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Chambre 212

Après 20 ans de mariage, Maria décide de quitter le domicile conjugal. Une nuit, elle part s’installer dans la chambre 212 de l’hôtel d’en face. De là, Maria a une vue plongeante sur son appartement, son mari, son mariage. Elle se demande si elle a pris la bonne décision. Bien des personnages de sa vie ont une idée sur la question, et ils comptent le lui faire savoir.
De Christophe Honoré, avec Chiara Mastroianni, Vincent Lacoste, Camille Cottin…
France – Comédie – 1h27 – 2019
Sous titrage malentendant (sur demande à la caisse du cinéma)
Un an après Plaire, aimer et courir vite, Christophe Honoré signe un petit bijou romanesque et une nouvelle variation théâtrale autour du sentiment amoureux.
Le réalisateur s’inscrivant dans la même veine introspective que Non ma fille, tu n’iras pas danser retrouve sa muse Chiara Mastroianni, dans l’un de ses plus beaux rôles (justement récompensée à Cannes), souveraine et d’une belle liberté mature en professeure croqueuse de jeunes hommes, se livrant à un dialogue intérieur qui fait ressurgir des figures du passé et des personnages fantasmatiques.
En utilisant cet effet de distanciation aux accents brechtiens et en jouant de la légèreté, de la désynchronisation de l’image et du son, de passage de la couleur au noir et blanc, Honoré affirme de belles et inventives idées de mise en scène. La chambre d’hôtel devient alors un espace de fiction sans limites, mélangeant le présent et le passé, la réalité et le fantasme, un « entre-deux mondes », figurant même une sorte de salle de cinéma permettant de devenir la spectatrice de sa propre vie en regardant simplement par la fenêtre d’en face. Chez Honoré, ces fragments d’un discours amoureux et ces scènes de la vie conjugale sont à la fois émouvants, lumineux, joyeux et mélancoliques.
Une comédie d’auteur aux accents de conte conjugal fantaisiste et poétique illuminée par son quatuor de comédiens.

chambre 212 6 11