Ciné 220 - Brétigny-sur-Orge

Julie (en 12 chapitres)

Julie, bientôt 30 ans, n’arrive pas à se fixer dans la vie. Alors qu’elle pense avoir trouvé une certaine stabilité auprès d’Aksel, 45 ans, auteur à succès, elle rencontre le jeune et séduisant Eivind.
De Joachim Trier, avec Renate Reinsve, Anders Danielsen Lie, Herbert Nordrum
Norvège – Drame / Comédie – 1h39 – 2021 – VOSTF
Comme son titre l’indique, ce film nous plonge avec bienveillance et entrain dans la vie de Julie, jeune trentenaire citadine, à travers 12 moments de sa vie pour en brosser le portrait, celui d’une jeune femme complexe et libre en recherche de soi.
Le réalisateur norvégien Joachim trier, découvert avec Oslo, 31 août, délaisse le genre du drame intime qui parcourt sa filmographie et signe un film qui brille par sa contemporanéité et sa fausse légèreté. Sous ses apparences de portrait générationnel, le film soulève des questions existentielles comme la difficulté de l’émancipation féminine au quotidien, les relations conflictuelles homme/femme, le passage du temps et ses injonctions sociales. Pour les figurer, la mise en scène n’aura de cesse de se caler sur le rythme de son héroïne, interprétée avec justesse par la jeune Renate Reinsve (justement récompensée à Cannes pour son premier rôle au cinéma), en constant mouvement, toujours allant de l’avant vers un avenir flou, mais dans un nécessaire et parfois égoïste geste d’accomplissement de soi, comme une tentative de découvrir au fond qui est cette fameuse Julie.
Entre légèreté et gravité, le portrait mélancolique et existentiel d’une femme libre.

julie 12 chapitre 19 1